Adaptation des épreuves de spécialités du bac 2021

Aménagement des épreuves et allègements complémentaires des programmes de spécialité bac 2021

Aménagement des épreuves : un document est paru en novembre sur Eduscol, qui indique avec quelle consignes sont rédigés les nouveaux sujets de bac.

Voici le document "Mise en œuvre du doublement des sujets pour les épreuves terminales de spécialité du baccalauréat 2021" :

Lien vers Eduscol

Des allègements complémentaires des programmes de spécialité pour les épreuves terminales du baccalauréat 2021 ont été publiés au B.O.E.N. du 3/12/2020. Les allègements concernent les ECE mais aussi l’épreuve écrite, contrairement à ce qui est écrit dans le BOEN. Un rectificatif a été transmis pas les IPR-IA.

Les allègements concernent la spécialité au bac général et la série STL SPCL :

Le document pour la spécialité PC du BGN :

Le document pour la série STL SPCL :

Voir le BOEN du 3/12/2020.

Lettre ouverte aux IA-IPR du 24-11-2020 afin de les alerter sur l’impossibilité de traiter un programme de spécialité ambitieux pour le 15 mars.

Madame, Messieurs,

Au moment de l’annonce par voie de presse des dates des épreuves terminales de spécialité, nous vous avons alertés par courriels sur l’impossibilité de traiter un programme ambitieux (quelle que soit la série concernée), dans le temps imparti, et qui de plus se déroule dans un contexte dégradé dû à la crise sanitaire. Boucler quasiment 80 % du programme pour les vacances de février relève de l’impossible malgré toute la bonne volonté et le sens de l’innovation dont peuvent faire preuve les enseignants. Nous demander de pratiquer un enseignement à marche forcée selon un rythme effréné serait nier le temps incompressible nécessaire à l’appropriation par les élèves des connaissances et compétences qu’ils doivent acquérir afin d’aborder sereinement l’épreuve terminale.

Des la rentrée scolaire, des suggestions d’aménagement ont été proposées par les associations de professeurs, notamment l’UdPPC, mais elles n’ont pas été retenues. Par exemple, repousser les écrits du bac à une date ultérieure, proposition qui ne porte pas atteinte à l’esprit de la réforme et qui fait consensus au sein du corps professoral, reste une solution inenvisageable pour le ministère. La publication au BOEN du 12 novembre 2020 signe la volonté de maintenir le cap à tout prix. Même refus concernant notre demande d’allègement des programmes.

Face à l’entêtement du ministère de maintenir les dates de l’examen à la mi-mars, après avoir vainement attendu des allègements de programme, ce sera finalement un aménagement de l’épreuve. L’élève devra faire un choix entre deux sujets, à partir « des entrées prépondérantes des programmes ».

Le document guide sur la « Mise en œuvre du doublement des sujets pour les épreuves terminales de spécialité du baccalauréat 2021 » a été publié sur Eduscol. Malheureusement plusieurs points nécessitent d’être éclaircis et par ailleurs nous ne sommes pas plus avancés quant à la problématique évoquée au début de cette lettre, à savoir comment boucler un programme ambitieux en un temps record.

Aussi, nous sollicitons votre aide à travers ces questions :
• Quelles sont les notions essentielles qui fondent « le cœur du programme » ?
• Quelles sont « les entrées prépondérantes des programmes » évoquées par le Ministre Jean-Michel Blanquer ?
• Quels conseils pouvez-vous prodiguer aux enseignants qui se retrouvent dans la difficulté face à ce programme de terminale ?

Pour répondre au désarroi des enseignants, il est nécessaire d’apporter de la clarté sur les épreuves terminales de spécialité du baccalauréat en précisant les éléments figurant dans le cœur du programme.

En espérant vivement que vous apporterez des précisions sur ces points, nous vous prions d’agréer, Madame, Messieurs, l’expression de nos sentiments respectueux.

Le Bureau UdPPC Bretagne