Finale nationale des Olympiades de Physique France 2020

Finale nationale des Olympiades Physique France
- Université Paris Diderot
- Le vendredi 31 janvier 2020 et le samedi 1 février 2020

1er prix pour l’équipe bretonne à la finale nationale des olympiades de physique France

Christian Guitard, enseignant au lycée Jacques Cartier de Saint Malo et son équipe constituée de Jade Mauranyapin, Marine Peuzet, Mathilde Gouin et Méline Durot ont décroché le premier prix à la finale des olympiades de physique France.
Je vous suggère d’aller visiter le site de Christian, tout y est !!
http://physiqueetchimie.free.fr/OdP2020/accueil.htm

Remise du 1er prix

Cette aventure a débuté lors des TPE de première avec une question simple : peut-on réaliser des hologrammes chez soi ? La rencontre avec M. Chartier, enseignant-chercheur à l’E.N.S.S.A.T. de Lannion, a été décisive et a convaincu l’équipe championne de poursuivre ce projet en participant aux Olympiades de Physique France.
La présence des hologrammes s’accentue de plus en plus dans notre quotidien et dans de nombreux domaines. Il existe cependant de faux hologrammes, comme ceux réalisés à partir d’une pyramide renversée sur une tablette.

Faux hologramme
pyramide posée sur une tablette

Et les vrais hologrammes réalisés à partir d’une source laser, une plaque holographique et une figurine. 4 secondes d’exposition suffisent à l’obtention d’un bel hologramme.

Boîte d’expérience
Les hologrammes sont réalisés à l’intérieur de la boîte, une caméra reliée à la tablette permet de visualiser les opérations
Hologramme réalisé devant le jury

Forte de son expérience en matière d’hologramme, l’équipe a poursuivi son étude sur les hologrammes avec franges d’interférences qui permettent de caractériser d’infime déformation exercée sur un objet plat (placé derrière la plaque holographique) voire même d’en estimer la valeur.

Dispositif permettant d’appliquer une faible contrainte mécanique sur une plaque
Franges d’interférences permettant de caractériser une déformation minime

Outre une expérience unique et un excellent souvenir, les élèves de Christian Guitard reviennent de Paris avec une visite à Naval-Group Nantes et la Licence mathématica pour les élèves et professeurs.

Christian Guitard se propose de fournir des tuyaux à tous les collègues souhaitant se lancer dans l’aventure des olympiades de physique de la prochaine édition, n’hésitez pas à le contacter christian.guitard@ac-rennes.fr

La finale nationale des olympiades de physique France

La 27e édition du concours des olympiades de physique France* est parrainée par Julien Bobroff, professeur de physique à l’université Paris Sud, et qui anime l’équipe de La Physique Autrement

Après les finales académiques, 25 équipes sur les 43 inscrites au départ ont pu défendre et exposer leur projet devant un jury à la finale nationale. Le deuxième jour, c’est avec passion et enthousiasme que les jeunes scientifiques ont expliqué à un public extérieur leurs projets, leurs démarches scientifiques, les expériences réalisées, les résultats expérimentaux obtenus et les conclusions qu’ils en ont tirées.
Liste des équipes sélectionnées :

Liste des équipes sélectionnées à la finale

Après l’exposition publique des projets des élèves, Julien Bobroff, physicien, professeur à l‘Université Paris Sud (Orsay) et conférencier talentueux a expliqué ce qu’est la "Suprématie quantique ?"
Julien Bobroff Julien Bobroff
La conférence sur Youtube :
https://youtu.be/pOt0ndb8vqc
Toutes les archives de cette édition 2020
https://odpf.org/archives.html

L’aventure des Olympiades de Physique France s’est terminée par la remise des prix, toutes les équipes finalistes sont récompensées et repartent avec des prix spéciaux, visites de laboratoires, matériel scientifique, livres et revues.
Le palmarès

Palmarès de la finale nationale

Quelques projets d’équipes présentés ci-après

Glisser sur du sable !!! Et pourquoi pas avec le lycée pilote innovant international Jaunay Marigny.
Dispositif d'expérimentation

CLOUD.IS.(S)C(H)OOL : réaliser une chambre à brouillard sans carboglace c’est possible, l’équipe du lycée et collège expérimental d’Hérouville Saint-Clair de Caen l’a fait.

Chambre à brouillard

D’habitude une goutte qui tombe sur son liquide "coalesce"** rapidement, il est possible d’observer sa non-coalescence et de faire danser des gouttes grâce au lycée St Jacques à Hazebrouck.
Observer plutôt

Le lycée Jean Bart de Dunkerque s’est penché sur l’étude des caloducs et en particulier si ce système pouvait être utilisé pour refroidir les freins des TGV.

*Ce concours national s’adresse aux lycéens, une équipe formée de 2 à 6 lycéens, encadrée par 1 ou 2 professeurs, travaillent pendant plusieurs mois autour d’un projet scientifique de leur choix à dominante physique mais qui peut s’ouvrir sur des disciplines frontières (chimie, automatique, biologie) voir à des domaines plus variés (environnement, art, santé, préoccupations énergétiques…).
**La coalescence est un phénomène par lequel deux substances identiques, mais dispersées, ont tendance à se réunir. https://fr.wikipedia.org/wiki/Coalescence_(physique)