Bilan de la journée académique 2019

La Journée Académique 2019 de l’UdPPC Bretagne a eu lieu à Saint Brieuc au département Sciences et Génie des Matériaux de l’IUT qui est rattaché à l’université Rennes 1.

M. Laurent Le Gendre, directeur adjoint de l’IUT et enseignant chercheur dans le domaine de la chimie des matériaux, nous a présenté les 3 spécialités proposées sur le site de St Brieuc (Techniques de Commercialisation, Génie Biologique et Science et Génie des Matériaux) ainsi que les 7 licences professionnelles. Finalement ce sont environ 700 étudiants qui se côtoient sur le campus. Il a en particulier détaillé l’organisation des études et les débouchés du DUT SGM. La formation offre l’opportunité de faire des stages à l’étranger grâce aux nombreux partenariats établis partout dans le monde et en particulier au Japon. La démarche de projet motive les élèves et démarre dès le semestre S2. Tous les étudiants peuvent suivre leur cursus en alternance et ce choix, très exigeant en terme de temps de travail, est aussi apprécié par les futurs employeurs.

La commission de sélection de l’IUT SGM retient actuellement 52 dossiers de lycéens sur 700 demandes. Les bacheliers STI2D représentent environ 25% des dossiers retenus.
Les étudiants du DUT SGM prolongent systématiquement leurs études en L3 pro pour une majorité d’entre eux mais aussi en Master ou en école d’ingénieur.

Les visites de laboratoire nous ont permis de découvrir les différents domaines de l’enseignement mais aussi la partie recherche et développement.

M. Xavier Castel, professeur des universités, assurait une conférence passionnante, intitulée "Matériaux transparents et conducteurs en couches minces pour vitrages communicants". Il nous a exposé l’un de ses sujets de recherche qui consiste à concevoir des antennes planaires transparentes pour le domaine visible, fonctionnant dans la bande centimétrique et ayant une résistance électrique par carré inférieure à 10 Ω.

A savoir : pour les couches minces, la résistance par carré dimensionnée en Ohms correspond au rapport de la résistivité du matériau divisée par son épaisseur.
4 solutions ont été étudiées :
-  ITO - Oxyde d’indium et d’étain In2O3 SnO2, semi-conducteur présent sur tous les écrans de smartphone
-  Film métallique ultramince
-  Hétérostructure ITO/métal/ITO
-  Fil métallique maillé
Toutes ces antennes sont réalisées à partir d’un matériau déposé en couche mince sur un substrat.


M. Côme Boucher nous a présenté ID Composite, centre technique et de formation, spécialisé dans les procédés de transformations des polymères et composites. L’équipe développe des produits et procédés en proposant des solutions innovantes. ID composite assure l’interface avec les entreprises pour des prestations de R&D ou d’accompagnement de projets en s’appuyant sur les équipements scientifiques de haut niveau présents à l’IUT.

Lors de notre réunion plénière en conclusion de la journée, le bureau académique a rendu compte des actions de l’UdPPC Bretagne. Les enseignants nous ont fait part des difficultés et inquiétudes sur la mise en place à marche forcée de la réforme du lycée.

Quelques points importants ont été notés :
- Les collègues regrettent l’insuffisance de l’accompagnement et de l’offre de formation pour préparer les nouveaux programmes de la rentrée prochaine.
- Les collègues ont le sentiment que l’institution sous-estime le travail à effectuer et les difficultés à surmonter nécessaires à l’enseignement dans le domaine du numérique (programmation en python, microcontrôleur, ...). Faut il rappeler que ce domaine n’est pas dans la formation initiale d’un enseignant de sciences physiques …
- Les collègues manquent d’information sur les achats de matériels à envisager pour la rentrée prochaine.
- On constate une disparité sur la répartition des heures à effectifs réduits. Un collègue témoigne que dans son lycée, il n’est pas prévu de dédoublement sur l’enseignement scientifique de première (classe entière à 35 élèves), ce qui est en contradiction avec les recommandations et le BOEN pour ce qui concerne le "projet expérimental et numérique".
- Et enfin la citation intéressante d’un collègue : "même si je ne donnais que 2 ou 3 cours de chinois dans l’année, il faudrait bien que j’apprenne le chinois avant".