UdPPC Section Académique bretonne
Pour l’enseignement en physique et chimie

Categories

Accueil > Supérieur > Hommage à André Tallec

Hommage à André Tallec

mardi 30 mai 2017, par Guillaume Minier, Marie Annick Maréchal, Poullain Loïc

Hommage à André Tallec

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition de Monsieur André Tallec, survenu le 18 avril 2017 à l’âge de 77 ans.

Maître de conférences puis Professeur à l’Université de Rennes 1 jusqu’en 2000, année où il a pris sa retraite largement méritée, il a su former avec succès des promotions d’étudiants au CAPES de Physique-Chimie et à l’épreuve de chimie de l’agrégation de Physique. Son enseignement était vivant, interactif, moderne et toujours illustré par ses travaux de recherche. Il était l’un de ces enseignants exceptionnels qui amènent les étudiants à produire le meilleur d’eux mêmes.

Membre du jury de l’agrégation de Sciences physiques option physique de 1977 à 1981 et d’option chimie de 1983 à 1986 puis de 1991 à 1995, par sa bienveillance et son attention il permettait aux candidats de passer les épreuves avec sérénité.

Il a donné beaucoup de son temps et de son énergie pour la formation continue des enseignants. Les conférences qu’il donnait, en particulier pour l’UdPPC - ou l’UdP de l’époque - ont toujours attiré de nombreux collègues de physique et chimie car elles étaient passionnantes. Nous avions alors de la matière pour enrichir nos cours et travaux pratiques.

André Tallec publia aussi 7 articles dans le BUP entre 1973 et 1989.

Originaire de Spézet dans le Finistère, il a tout de suite été repéré par son instituteur et, après un passage par l’école normale d’Instituteurs de Quimper, devenu agrégé à l’âge de 22 ans, il prépare son doctorat au laboratoire d’électrochimie de l’Université de Rennes sous la direction du professeur Daniel Peltier. Il se passionne pour la recherche et devient une référence scientifique dans le domaine de l’électrochimie organique, comme en témoigne son ouvrage de référence publié en 1985. Après le départ à la retraite du professeur Peltier, il prend la direction du laboratoire d’électrochimie.
Il restera toujours dans nos esprits un très grand professeur et nous tenons à exprimer à sa famille, son épouse, ses deux enfants et 4 petits enfants, notre profonde sympathie.

Marie Annick Maréchal et Loïc Poullain, deux de ses étudiants infiniment reconnaissants.