UdPPC Section Académique bretonne
Pour l’enseignement en physique et chimie

Categories

Accueil > Collège > Journée collège mars 2015

Journée collège mars 2015

samedi 2 mai 2015, par Corinne Guitard, Guillaume Minier

Compte-rendu journée de la réunion « collège » du 28 mars 2015 à Jussieu

par Corinne GUITARD, UdPPC RENNES, 2 mai 2015

Tous les ans, une journée « collège » est organisée à Paris par l’UdPPC. Cette journée est toujours très appréciée. Elle peut intéresser tous les collègues et pas seulement ceux exerçant en collège...

1. Introduction et présentation de la journée collège

2. Présentation des nouvelles modalités du CAPES par Jean-Charles Jacquemin (responsable de la plate forme expérimentale du parcours physique-chimie de l’UPMC au sein du Master Enseignement, Éducation et Formation de l’ESPE de Paris, président d’honneur de l’UdPPC)

- Épreuves d’admissibilité :
Composition
Exploitation d’un dossier documentaire
- Exemple d’épreuve : "exploitation d’un dossier documentaire » : extrait du bac S de 2013.
Question 1 : quelles compétences visées ?
Question 2 : corriger une copie d’élève
- Épreuves d’admission
Épreuve de mise en situation professionnelle
Analyse d’une situation professionnelle
Remarque : utilisation d’une « flexcam » pour projeter document papier au jury (nécessité de s’entraîner pendant la formation)

3. "Attitude critique et structuration conceptuelle : quel rapport ?" présenté par Laurence Viennot, professeure émérite à l’université Paris Diderot

- Mise en évidence, par des exemples, des risques de l’extrême simplification

Exemple : activités autour de la détermination de la masse d’un litre d’air, dans lesquelles on néglige la poussée d’Archimède

Exemple : activités autour de la compressibilité des gaz dans lesquelles on omet de préciser que les conditions de température sont essentielles

4. "Raisonnement par analogie" par Wanda Kaminski, maître de conférence à l’ESPE de Reims

Question : l’analogie : appui puissant ou piège sournois ?

Exemple : l’analogie du dessin avec les personnages qui se divisent en 2 pour expliquer que l’intensité du courant se divise au niveau des nœuds du circuit en dérivation
Problème : on raisonne en terme de courant alors que c’est un générateur de tension et on n’introduit pas le fait que le générateur fournit plus de courant dans la branche principale
cf. les dessins de l’INRS (1994) : analogies très curieuses !

5. "Vivre une démarche d’investigation" par Myrtille Gardet, chargée de mission de conseil pédagogique en sciences physique AEFE, lycée français de Copenhague

Travail fait en classe : trouver le fonctionnement de l’aspivenin grâce à son observation
Expériences possibles au collège ou au lycée
→ travail sur la pression
→ prolongement sur le thème : comprendre le fonctionnement d’un objet, sans pouvoir accéder à ce qu’il renferme

6. Échanges sur le projet de réforme du collège avec Michel Vigneron